samedi 17 octobre 2015

Lookbook : Radicalité



Parfois on a juste une soudaine envie de changement.
En coupant court, j'ai voulu ouvrir une nouvelle page, un grand départ. Mon coiffeur appelle ça une coupe "transformation", c'est ça raison pour me faire payer double !
Peu importe, je suis ravie.






C'est un peu comme si j'avais grandi d'un coup. J'ai l'impression d'avoir enfin mon age et d'avancer plus droit dans la vie. Cette décision me permettrait-elle de prendre plus de décisions ?



En attendant, pour ce look, j'ai choisi de vous emmener voir la Place des Vosges. C'est une des rares places médiévale à Paris, bordée d'arcades basses.



Dans mon article précédent, je vous parlais de poncho, la version péruvienne du kimono. Cette veste a le fabuleux avantage de pouvoir servir de couverture en plus d'une fluidité toute poétique.


J'ai choisi ce modèle (Abercrombie & Fitch) car il me rappelle le Far West sans porter de motifs ethniques. Je ne sais pas pourquoi, peut-être les fleurs d'un gris passé, peut-être le vague souvenir d'un tapis de selle, à l'époque lointaine où j'ai pu monter un poney ...
Ce poncho me rappelle les petites villes du Colorado et le Dr Quinn.


Alors j'ai poussé le vice jusqu'au bout, j'ai associé mon poncho à franges à des santiags de cowboy.




Tout de même, je ne voudrais pas avoir l'air d'une bergère venue des plaines du grand Ouest.


J'ai voulu assortir tout ça avec un minimum de couleur et de modernité. J'ai opté pour un crop top à col montant (Zara) et un short taille haute (Brandy Melville). Le taille haute est absolument nécessaire pour compenser le crop top. Le nombril ne doit jamais être visible, c'est Cristina qui l"a dit ! La forme de ce top est très marqué par le style 90's. L'associer à un jean taille basse serait un véritable voyage dans le temps.


Avec ce short à boutons très structuré, la tenue prend une rigidité, et une modernité, qui manque dans le poncho.
D'ailleurs ce motif pourrait bien me rappeler les rideaux de mes grand-parents finalement ? Il tout sauf moderne en tout cas.

Je crois que porter du court ajoute une touche sexy et permet de ne pas avoir l'air emmitouflée dans un châle. Evidemment, ces photos ont été prises avant la grande vague de froid. Désormais je porte ce poncho plutôt avec un jean et en complément d'un manteau évidemment.






J'ai choisi un petit sac discret qui ajoute une touche de couleur douce, du rose mais qui se perd aussi entre les plis du poncho. Finalement, il est aussi romantique que mon motif à fleurs.





En espérant vous avoir un peu inspirés, vous avoir envie de changer de coupe peut-être, n'hésitez pas à commenter !

(Et je suis désolée pour la qualité des photos mais on ne peut pas combattre le couché de soleil hivernal.)




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Dites moi ce que vous en avez pensé !