samedi 23 janvier 2016

L'après-séance : Carol


J'ai vu le film Carol et j'en envie de vous dire ce que j'en ai pensé :

D'après le pitch, il s'agit d'une femme qui doit affronter le fait d'être lesbienne et donc de divorcer de son mari avec toute les conséquences que cela implique dans le New York des années 1950. Sur sa route se trouve une jeune femme un peu perdue qui se laisse porter par les événements.


D'abord le négatif:
Certains ont trouvé le film assez lent, prévisible, la musique poussive... Ce n'est pas mon avis. Au contraire, j'ai eu le temps de réfléchir sur le film pendant le film, ce que ne permettent que ces films où les dialogues se limitent au nécessaire.
Alors certes, ce n'est pas un film très original. Oui, c'est un film lesbien qui a d'ailleurs été primé à ce titre (Queer palm au Festival de Cannes 2015). Cependant la question est abordée avec beaucoup de douceur et de pudeur. Mais surtout, ce n'est pas le sujet central du film. Le fait que les personnages principaux soient deux femmes qui s'aiment n'est qu'un des éléments qui contribue à compliquer leurs situations respectives. Mais ce n'est pas utilisé comme un étendard.

Précisément j'ai aimé dans ce film la manière détournée d'aborder des sujets plus larges et diverses. Par exemple la fascination que peut avoir cette jeune fille pour une femme mûre, belle, riche et pleine d'une assurance si intimidante !
Je crois que les thèmes centraux sont plutôt "Qui suis-je ? Comment me réaliser / m'assumer ?"
Le personnage de Carol doit remettre en question sa condition d'épouse, de femme au foyer, et choisir entre perdre la garde de sa fille ou refouler qu'elle est lesbienne. Le personnage de Therese doit à l'inverse découvrir qui elle est et décider qui elle veut être.

Dans le contexte d'une histoire d'amour qui prend les personnages par surprise, c'est d'abord un film sur la réalisation de soi qui a particulièrement raisonné en moi.


Au-delà, les dialogues sont parfaitement mesurés, les acteurs sont justes, et les costumes sont particulièrement bien choisis. Cate Blanchett a l'aura hollywoodienne des femmes fortes, tandis que Rooney Mara devient un sosie troublant d'Audrey Hepburn et a obtenu un prix d'interprétation féminine à Cannes pour ce rôle.

Carol est d'abord un film élégant.



Et vous ? Qu'en avez-vous pensé ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Dites moi ce que vous en avez pensé !